Difference between revisions of "Rapport d'activité 2021"

From Hackuarium
Jump to: navigation, search
Line 80: Line 80:
 
• 2020.02.15 samedi 11:00-16:00: Biohack Meet-up avec Fran Quero, Marc Dusselier et autres.
 
• 2020.02.15 samedi 11:00-16:00: Biohack Meet-up avec Fran Quero, Marc Dusselier et autres.
  
Plus de 200 événements liés à Hackuarium sont documentés dans notre wiki. Ce n’est cependant pas tout ce que l’on a fait. Après notre arrivée à Ecublens, nous avons presque arrêté de compter nos soirées hebdomadaires intitulées #OpenHackuarium, dont le nombre maintenant dépasse 320, alors que nous avions déjà considéré la 100ème édition comme une réussite. À Ecublens, les ateliers et événements ont continué, et puis la pandémie est arrivée. À partir de mars 2020, les soirées de Hackuarium se sont faites virtuellement (par zoom ou jitsi) ou en groupes peu nombreux dans le jardin à l’arrière de la coopérative (comme [ici] avec trois membres de l’équipe iGEM de l’EPFL).  Nous avons dû annuler les dates prévues pour les ateliers sur les micronoyaux (2020.03.14), sur OpenFoodRepoADN, un deuxième «kids' club» consacré à nos cerveaux (en avril), et aussi une intervention pour les aînés d’Ecublens (leur ‘55+ club’ - le 2020.04.09). Les événements virtuels comme une série de 3 parties sur la recherche participative avec des collègues colombiens, de Mas Arte Mas Accion, se sont très bien déroulés avec un traducteur en espagnol. Nous avons aussi présenté virtuellement les  données de notre projet de jardinage urbain pour ‘la Fête de la science’ à Ferney-Voltaire. Les récents live-streams sur FaceBook (comme sur les biomatériaux) sont un autre moyen de faire connaître notre travail au grand public.   
+
Plus de 200 événements liés à Hackuarium sont documentés dans notre wiki. Ce n’est cependant pas tout ce que l’on a fait. Après notre arrivée à Ecublens, nous avons presque arrêté de compter nos soirées hebdomadaires intitulées #OpenHackuarium, dont le nombre maintenant dépasse 320, alors que nous avions déjà considéré la 100ème édition comme une réussite. À Ecublens, les ateliers et événements ont continué, et puis la pandémie est arrivée. À partir de mars 2020, les soirées de Hackuarium se sont faites virtuellement (par zoom ou jitsi) ou en groupes peu nombreux dans le jardin à l’arrière de la coopérative (comme [ici] avec trois membres de l’équipe iGEM de l’EPFL).  Nous avons dû annuler les dates prévues pour les ateliers sur les micronoyaux (2020.03.14), sur OpenFoodRepoADN, un deuxième «kids' club» consacré à nos cerveaux (en avril), et aussi une intervention pour les aînés d’Ecublens (leur ‘55+ club’ - le 2020.04.09). Les événements virtuels comme une série de 3 parties sur [https://www.masartemasaccion.org/investigacion-participativa-para-el-cambio/ la recherche participative avec des collègues colombiens, de Mas Arte Mas Accion], se sont très bien déroulés avec un traducteur en espagnol. Nous avons aussi présenté virtuellement les  données de notre projet de jardinage urbain pour ‘la Fête de la science’ à Ferney-Voltaire. Les récents live-streams sur FaceBook (comme sur les biomatériaux) sont un autre moyen de faire connaître notre travail au grand public.   
  
 
'''Articles dans l'actualité:'''
 
'''Articles dans l'actualité:'''

Revision as of 14:54, 9 February 2021

Rapport d’activité 2021

(vers la version anglais)

L’association du laboratoire communautaire, Hackuarium, offre à chacun et chacune la possibilité de découvrir, d’expérimenter et d’utiliser ses compétences dans le cadre d’une grande variété de projets. L'association a été fondée le 13 août 2014, avec le but de démocratiser la recherche. Pour nous, le «biohacking» est un mélange inhabituel de biologie et de technologie. Nos membres pratiquent une recherche ouverte et participative, en dehors des institutions traditionnelles, dans le respect de la charte éthique du DIYbio ou «Do-It-Yourself biology». Nous favorisons par tous les moyens l'interdisciplinarité, et nos projets sont menés aussi bien par des scientifiques que par des citoyens, architectes, designers, informaticiens, ingénieurs, étudiantes, femmes au foyer, chômeurs ou retraités. Nous avons même animé la première séance d’un club pour enfants (nommé «kids’ club») centré sur la microscopie DIY. (La deuxième réunion a été hélas bloquée par la pandémie du covid-19. Voir aussi ci-dessous, dans la section sur Education.) Ces dernières années, l'accent a été mis beaucoup plus sur la recherche à faire ensemble («Do-It-Together», ou DIT), car elle peut conduire à des synergies inattendues; et c’est tout simplement plus amusant.

Nos projets recherchent la plupart du temps une approche à bas coût («low-cost») et une technologie la plus simple possible («low-tech»). Nous nous inscrivons également dans une démarche de recyclage (ou «upcycling») du matériel mis au rebut par les laboratoires de la région, une méthode qu’on recommande toujours à ceux qui veulent lancer un laboratoire communautaire, quelque chose - dans notre opinion - qui devrait faire partie de chaque communauté. La philosophie de «biohacking» aide à développer l’esprit critique, nécessaire pour bien avancer. L’aspect le plus important pour la science ouverte est la création d’une documentation détaillée sur le travail en cours. Elle réussit particulièrement bien en utilisant les outils du Web, comme Slack, pour des discussions en direct entre groupes de travail, et wiki, pour mettre en marche les projets et pour partager les détails des expériences et même les ordres de jour de nos réunions de comité en ligne. En général, et afin de les rendre le plus accessible possible, les rapports et autres informations dans le wiki sont rédigés en français et en anglais.*

Notre laboratoire est ouvert à tout le monde, et nos membres souhaitent non seulement travailler sur des projets, mais aussi partager leurs connaissances et savoir-faire pour contribuer à la communauté et valoriser la science. Nos membres confirment qu'ils partagent nos valeurs en payant 20 CHF/mois pour l’accès 24/7 aux laboratoires, qui se situent dans un vieux bâtiment à Ecublens, Route de Crochy 20, depuis février 2019. Auparavant, nous étions hébergés à UniverCité, à Renens, où nous avons influencé beaucoup de décideurs, «makers», professionnels et innovateurs.

Notre laboratoire de biologie a été certifié de biosécurité niveau 1 (BSL1 ou P1), ce qui nous donne le droit de faire les expériences de clonage de l'ADN et d’utiliser des antibiotiques. Avec trois fenêtres orientées plein sud, ce laboratoire est à disposition des usagers formés par au moins un cours d’introduction à la biosécurité et à l’analyse des risques. Un laboratoire intérieur permet de faire de la fluorescence, de la bioluminescence et un peu de chimie. Avec quelques autres espaces disponibles (surtout pour l’ultracentrifugeuse et pour le stockage, voir ce carte), Hackuarium peut s’estimer bien installé. De plus, en collaborant avec les associations voisines Octanis (issue d’un projet de Hackuarium), Polymeka, et d’autres «startups», hébergées sous le même toit, les possibilités d'exploration et de création scientifique dans ce coin paisible d'Ecublens sont pratiquement infinies. Tout le monde est le bienvenu à nos réunions hebdomadaires (#OpenHackuarium), qui se tiennent tous les mercredis soirs (virtuellement plus souvent qu’autrefois, en ces jours, à cause de la crise sanitaire), mais les activités (et les abonnements) de nos membres nous font vivre.

Ce rapport résume quelques faits marquants de nos six années d'activité, et se propose de donner une idée de ce qui est prévu dans les années à venir.

Notre plus grand espoir pour l’avenir est de devenir durables, avec un espace plus sûr, puisque notre bâtiment actuel est voué à la démolition. Nous cherchons un moyen d'assurer notre avenir, si le bâtiment devait être détruit. (Quand le bail a été signé, il y a deux ans, on nous a dit que cela pouvait arriver dans 3-5 ans.)

  • A noter: les parties français/anglais de wiki ne sont pas (encore) toutes traduites, pour la plupart, vu que notre association n’a pas d’employés pour l’administration. Notre progrès et le maintien de l'association sont possibles grâce aux membres bénévoles, dont la passion les amène à prendre du temps pour contribuer à ce grand projet de science ouverte...

(merci! thanks!)


Projets actuels:

Hackuarium est essentiellement une communauté rassemblée autour de différents projets. Voici une liste des projets en cours, parmis lesquels on peut citer:

• AGiR! projets de Hackuarium • BeeMoS • #CoronaDetective • Hybridoa • Jardinage Urbain • Living Instruments • Open Source Bioreactor • Open Source Spectrophotometer

Suite à la deuxième vague du covid-19, nous pensons que le projet #CoronaDetective pourra contribuer à mieux gérer cette pandémie. En effet, il s'agit d'un test covid développé en collaboration avec d'autres associations. Pour le moment, c’est ce projet qui nous donne le plus d’espoir.

Les autres projets de cette liste concernent l'environnement, la durabilité et la santé publique (BeeMoS, Jardinage Urbain, et AGiR! projets), les instruments de laboratoire ouverts et abordables en termes de prix (Open Source Bioreactor et Spectrophotometer), et enfin les intégrations et fusions de l’art et de la musique avec de la biotechnologie (Hybridoa, Living Instruments).

Parmi les projets plus anciens, on peut citer celui visant à dépolluer les stands de tir en Suisse, Bience (Beer and Science!), BeerDeCoded, ou BIO-DESIGN for the REAL WORLD. Ces projets et beaucoup d’autres sont archivés dans notre wiki. Notre projet sur la qualité de l’eau dans la baie de Montreux, le Montreux Clean Beach Project, a été ressuscité l’été passé grâce à la pandémie, qui a permis l’échantillonnage de l’eau du lac sans le Montreux Jazz (et cet été témoin ‘SansJazz’ était différent des autres, clairement). D'autres anciens projets sont toujours prometteurs, comme celui sur l’emploi des biomatériaux (Mycélium Structures). Du moins, c'est ce que présagent certains événements récents et les inscriptions de nouveaux membres.

Tous nos projets, n’oubliez pas, étant faits pour de la science ouverte, sont ouverts à tout le monde, et peuvent être relancés, clonés, modifiés, et partagés !

Nous sommes également impliqués activement dans les collaborations et réseaux internationaux et nationaux, comme OpenInsulin, JOGL, Biosummit, SWILABS (3rd MEETING in Lugano) et Hackteria.


Activités Importantes (de 2014 à aujourd’hui):

Voici une liste des activités de Hackuarium par ordre chronologique, dont plusieurs sont citées ci-dessous:

• 2014.06.06-07 Water Hackathon organisé par Hackteria. • 2014.09.25 - 2015.02.22 LAB/LIFE Exhibition, Musée de la Main, Lausanne, Switzerland • 2015.07.18 samedi 9:30-15:30: le premier atelier / workshopchoppe. • 2015.11.05 jeudi 19:00-22:00: Lausanne Open Data vol. 3 Special meetup on Biomedical Data & Ethics (plus ici) • 2016.02.03 mercredi 19:30-21:00 Participants du Biodesign.cc Winterschool visitent OpenHackuarium vol. 83. (commencement de Montreux Clean Beach Project) • 2016.02.10 mercredi 19:30-21:00: Dans le Bourg pour le OpenHackuarium vol. 84 special music avec Living Instruments. • 2016.06.01 mercredi 19:00-22:00: Openhackuarium vol. 100 Hackuarium fête deux années de (bio)hacking à l’UniverCité! • 2016.07.20 mercredi 19:30-22:00: Openhackuarium vol. 107 Pole2Pole: Aventures de Mike Horn feat. BangBang agency (commencement de WaterDropDNA projet de Hackuarium). • 2016.09.21 mercredi 19:30-22:00: Openhackuarium vol. 116 «Hackuarium for dummies» (et les étudiants de Science de la Vie) + Apéromix de 8.30pm! • 2016.11.25-27 vendredi-dimanche 9:30-18:30: Science Hackathon 2016 La première Science Hackathon à l’UniverCité: let's hack research! • 2017.02.25 samedi 09:00-16:00: Octanis Arduino Workshop • 2017.05.03 mercredi 19:00-22:00: Open Hackuarium vol. 148 : WWF 'Swiss Litter Report’ Project presentation & Update Montreux Clean Beach Project • 2017.05.10-14 mercredi-Sunday: Biofabbing conference à CERN (Genève). Hackuarium contribution en particulier pour le partie ‘unconference’: Hackuarium visit, Hackuarium Satellite. • 2017.07.12 mercredi 19:30-22:00: Biology, one cell at the time • 2017.09.27 mercredi 19:30-22:30: Making a Film for Crowdfunding • 2017.11.29 mercredi 19:00-22:00: Open Hackuarium #178 - Alienated Landscapes • 2018.02.15 jeudi 19:00-22:00: Everything you always wanted to know about DIY science advocacy de Lucy Patterson. • 2018.03.28 mercredi 19:00-21:00: OH195 Open Hackuarium - une soirée special sur Phage-o-Therapie • 2018.04.21 samedi 14:00-17:30: DNA Damage Workshop - Open-sourcing DNA damage detection pour la recherche participative • 2018.06.01 vendredi après-midi: GMO Detective Workshop - présentation par Guy Aidelberg de CRI, Paris. Amenez votre aliment préféré, et voir si c’est OGM. • 2018.10.12 atelier oFoldscope à Shenzhen avec GOSH. • 2018.10.31 mercredi 19:00-22:00 Halloween Open Hackuarium #226 Grand récapitulatif pour le premier projet de jardinage urbain à Hackuarium et fête d’adieu à Renens. • 2019.01.18-20 le BBK Open Science Festival in Bilbao, Spain. Ateliers de Micronoyaux et oFoldscopes pour tout âge. • 2019.02.01 Déménagement à Ecublens • 2019.03.16 Saturday 13:00-17:00, BCUL, Palais de Rumine, Lausanne. 'Ramène ta Science' - Ateliers Living Instruments et oFoldscope. • 2019.06.12 mercredi 19:00-21:30: Open Hackuarium #OpenHackuarium- 'Lab Warming Party' notre pendaison de la crémaillère. • 2019.10.05 10:00-23:00: Hackuarium 5 year birthday party. Notre 5ème Anniversaire! • 2019.10.25 14:00-17:00: Notre premier Sciences and Technologies 'Kid's Club' event • 2019.11.02 Notre deuxième atelier pour OpenFoodRepoADN. Regarder les ingrédients des aliments avec la MinIon Sequencer! Here was background for the first workshop, • 2019.11.20 mercredi 14:45-19:30: Technologie génétique ! Et vous ? Discutons-en ! Conference organisé par sc|nat. • 2020.01.08 mercredi 19:00-22:00: Spectro-Pointer workshop with Gustavo! • 2020.02.15 samedi 11:00-16:00: Biohack Meet-up avec Fran Quero, Marc Dusselier et autres.

Plus de 200 événements liés à Hackuarium sont documentés dans notre wiki. Ce n’est cependant pas tout ce que l’on a fait. Après notre arrivée à Ecublens, nous avons presque arrêté de compter nos soirées hebdomadaires intitulées #OpenHackuarium, dont le nombre maintenant dépasse 320, alors que nous avions déjà considéré la 100ème édition comme une réussite. À Ecublens, les ateliers et événements ont continué, et puis la pandémie est arrivée. À partir de mars 2020, les soirées de Hackuarium se sont faites virtuellement (par zoom ou jitsi) ou en groupes peu nombreux dans le jardin à l’arrière de la coopérative (comme [ici] avec trois membres de l’équipe iGEM de l’EPFL). Nous avons dû annuler les dates prévues pour les ateliers sur les micronoyaux (2020.03.14), sur OpenFoodRepoADN, un deuxième «kids' club» consacré à nos cerveaux (en avril), et aussi une intervention pour les aînés d’Ecublens (leur ‘55+ club’ - le 2020.04.09). Les événements virtuels comme une série de 3 parties sur la recherche participative avec des collègues colombiens, de Mas Arte Mas Accion, se sont très bien déroulés avec un traducteur en espagnol. Nous avons aussi présenté virtuellement les données de notre projet de jardinage urbain pour ‘la Fête de la science’ à Ferney-Voltaire. Les récents live-streams sur FaceBook (comme sur les biomatériaux) sont un autre moyen de faire connaître notre travail au grand public.

Articles dans l'actualité:

Nous avons essayé de faire un dossier des articles parus dans la presse et d'autres informations utiles pour les journalistes. Notre premier article a paru dans Bilan Magazine en mai 2014. Clairement, c’était le grand lancement du projet BeerDeCoded qui a créé le plus d’audience dans les médias en 2015, durant leur campagne Kickstarter. Depuis lors, nous recevons régulièrement des appels de journalistes et nous aimons partager nos expériences avec tout le monde. Nous sommes persuadés que faire de la science intéressante pourrait permettre de résoudre certains problèmes sociétaux, comme la pollution de l'eau, les pandémies virales ou les abeilles mourantes...

Présence sur les réseaux sociaux

Nous avons bien sûr des comptes sur les réseaux sociaux suivants, quelques-uns étant plus actifs que d’autres : • LinkedIn • Facebook • YouTube • Twitter • MeetUp • Mailchimp (newsletter archive) • Instagram

Utilisation des plateformes en ligne de partage d'information

Lorsqu'un projet est lancé à Hackuarium, Internet est une source d'information absolument cruciale. En effet, il permet de se renseigner sur d'autres projets similaires préexistants. Afin de rendre à la communauté ce que nous utilisons, nous avons décidé de rendre ouverts les résultats de tous nos projets. Cela est fait au travers d'une des plus grandes plateformes de code source ouvert: GitHub. Nous y avons notre propre organisation, dans laquelle plus de quarante projets sont hébergés. Ainsi, toute personne qui aimerait recréer des expériences, ou fabriquer des outils qui ont été développés à Hackuarium, peuvent accéder à l'entièreté de l'information nécessaire en quelques clics, où qu'elle soit dans le monde.

Voici certains des projets les plus actifs: • Spectrophotomètre: https://github.com/Hackuarium/simple-spectro • Incubateur: https://github.com/Hackuarium/incubator • Bioréateur: https://github.com/Hackuarium/bioreactor

Education

Nous sommes toujours heureux d’avoir des gens qui nous contactent avec des idées neuves. Cela peut être un projet pour l'école ou l'université ou simplement pour le plaisir ou le défi. Parfois, une entreprise ou un autre groupe souhaite organiser une session de consolidation d'équipe («team building») ou apprendre des informations sur un sujet particulier. Notre réseau peut vous aider pour tout, du coaching individualisé à la planification complète d'événements. Par exemple, nous avons eu le groupe d'ingénieurs d’ORIF pour un événement spécial sur le biohacking et l'innovation. Nous avons également eu: 1) des étudiantes qui ont fait des expériences pour leur travail de maturité au gymnase sur les bactéries buccales et sur les bactéries bioluminescentes, ou sur les chloroplastes extraits du microplancton; 2) des bioartistes qui ont exploré leur microbiome dans le cadre d'une bourse de recherche (partagée avec des amis de l’association Utopiana à Genève), biopigments et bio-impression, ou encore sur la forme microscopique des larmes séchées (IMAGE1); et 3) des étudiantes en master de l’EPFL qui ont fait des stages de huit semaines pour étudier les dommages de l’ADN pour le projet sur l’intégrité génomique (vers une prototype ‘cheek cell chip’) ou de six mois pour les projets simple spectro et bioréacteur. L’équipe iGEM de l’EPFL a fait quelques expériences au laboratoire durant la pandémie, quand leur espace laboratoire était fermé. Même si ces projets sont quelquefois de courte durée, ils stimulent les autres, et donnent envie de voir plus loin. Un stage court peut conduire à un engagement à plus long terme auprès du groupe. Qui sait, si un participant du ‘kid’s club» ne mènera pas un jour un projet qui va tous nous inspirer ? Nos ateliers donnent toujours de bonnes possibilités de rencontrer des gens nouveaux intéressés par nos activités de la science ouverte. Nous espérons toujours pouvoir organiser la 3ème édition de OpenFoodRepo-ADN (dès que les vaccinations contre covid-19 seront faites?). De plus, on cherche des dates pour relancer les autres ateliers (micronoyaux, kids club, SpectroPointer) - peut être peut-on les faire avec seulement 4 participants, si la pandémie ne faiblit pas…

Résumé et perspectives

Hackuarium aimerait que tout le monde puisse avoir accès non seulement aux outils et connaissances scientifiques, mais aussi comprendre en quoi l’évidence acquise par les expériences est si importante. Les comparaisons avec des témoins précis sont essentielles, par exemple, dans un contexte bien défini, pour avoir une expérience qui va donner les résultats auxquels on peut croire. Seuls les essais faits avec contrôles définis peuvent soutenir une hypothèse ou la réfuter. Cependant, dans la science, la vraie, il n’y a jamais de preuve absolue. Quand les articles parus dans les médias disent ‘’cette étude a prouvé que...’’ - ce n'est pas quelque chose à croire aveuglément. On ne devrait pas être surpris, si le contraire est rapporté quelques semaines plus tard. On fera encore des expériences nouvelles et mieux contrôlées pour gagner davantage en savoir, parce que, et ça c’est une certitude absolue, on finit toujours par apprendre quelque chose!

Le nom Hackuarium a été inventé par un de nos cofondateurs, et si ce nom fait penser à un aquarium, il y a une bonne raison. Il permet en effet de mettre en évidence la transparence de notre démarche de science ouverte et participative. ‘Hacker’ dans notre association ne propose pas d'enfreindre la loi. II suggère l’idée de trouver quelque chose (par exemple, la solution d'un problème) qui fonctionne, même si c'est vite fait ou assez inhabituel. Nous aimons faire du «brainstorming» dans nos équipes transdisciplinaires, partageant savoir et savoir faire, pour ‘hacker’ la solution idéale. Penser que biohacks signifient changer l’alimentation, injecter une substance pour faire pousser les muscles, ou mettre une puce électronique sous la peau (qu’on au labo décrire comme nutritionnisme, transhumanisme, ou «grinders», respectivement) ne concorde pas avec notre point de vue de la science ouverte et (même si nous avons des collégues qui sont les «grinders» en quelque sort) ce n'est pas une objectif des ‘poulpes’ de Hackuarium. (Voir notre logo en haut pour comprendre ce surnom. Les yeux du logo, avec les roues dentées ouvertes, sont aussi un symbole pour la ‘open source’ pour info.)

Nous voulons tous résoudre des problèmes de façon amusante, apprendre et expérimenter. On a beaucoup appris depuis la fin de 2018, avant le déménagement à Ecublens! (Voir Chronogramme, dessous) Heureux qu’on n’ait fait pas seulement des projets et du crowdfunding avec Science Booster, mais aussi les ateliers Détective d’OGM avec Guy Aidelberg (l'inspiration pour Corona Detective) ! Notre bâtiment courante, avec son air de «club house», a encore du potentiel, avec la «salle sans toit» potentiellement cool pour les expositions bio-art. De 9 à 99 ans, tout le monde est invité à nous rejoindre, faire les essais et explorer le monde du biohacking, ensemble.


IMAGES

De près ou de loin, nous promouvons la science ouverte !
Near or far, we promote open science!